Accueil Animaux Ce pauvre dauphin a été laissé à lui seul dans son bassin...

Ce pauvre dauphin a été laissé à lui seul dans son bassin alors que le parc fermait ses portes !

70 Shares

Honey est un dauphin femelle. Elle était sensée semer la pluie et le beau temps dans un parc marin situé au Japon. Véritable attraction en temps normal, la vie de l’animal aquatique n’est pas tout rose. En effet, Honey est laissée toute seule dans son bassin, alors que le parc nippon n’est plus ouvert au public.

1. Le calvaire de Honey

Posted by Laurice Dee on Saturday, 1 September 2018

 

C’est comme si Honey avait été oubliée par les responsables du parc. Tout remonte à l’année 2005, lorsque le dauphin a été capturé à l’occasion de la pêche annuelle de dauphins à Taiji, au Japon. Pour rassembler des familles entières de dauphins sauvages, les pêcheurs ont tapé sur les coques des bateaux à moteur à l’aide de bâtons. L’idée était de créer une sorte de mur du son pour emprisonner les dauphins.

2. Une histoire horripilante

Posted by Laurice Dee on Saturday, 1 September 2018

 

Les pêcheurs ont ensuite amené les dauphins dans la cuvette de la mort. Les plus «attrayants» ont alors été vendus dans des parcs marins à travers le monde. Les autres dauphins ont ensuite été tués de façon barbare pour leur viande. D’après Tim Burns, volontaire du Ric O’Barry’s Dolphin Project, la personne qui aurait acheté Honey était en réalité le propriétaire du parc marin d’Inubosaki, un delphinarium situé près de Tokyo.

Il explique que l’animal a passé plusieurs années à se produire en spectacle avec d’autres compères dauphins. Hélas, ces derniers sont aujourd’hui morts. Tim Burns explique au journal The Dodo : « En janvier dernier, le parc a fermé ses portes au public, pourtant Honey ainsi que 46 pingouins et des centaines de poissons et de reptiles sont restés dans le parc ».

3. Une vie d’amertume et de solitude

Posted by Laurice Dee on Saturday, 1 September 2018

 

Pour illustrer sa triste vie, Honey a été filmé pendant 2 heure, pendant lesquelles elle n’a pas bougé d’un iota. Elle flottait simplement, comme dénuée de toute vie. L’animal semblait être en dépression. Tim Burns déclare : « Habituellement, les dauphins passent tout leur temps à nager et à se déplacer, mais Honey n’a pas bien la possibilité de le faire dans ce bassin. Elle est aussi toute seule et elle montre des comportements répétitifs et compulsifs connus sous le nom de comportements stéréotypés, un signe grave de détresse de captivité ».

Afin d’améliorer la situation de Honey, l’équipe du projet Dolphin de Ric O’Barry travaille dur. Tim Burns explique « Au Japon, la situation les mammifères marins en captivité est de plus en plus connus par le publique [../..] Aller dans les delphinariums n’est plus aussi populaire qu’avant ».