Accueil wow Des photos inédites prises en 1944 sur les côtes normandes. À ne...

Des photos inédites prises en 1944 sur les côtes normandes. À ne pas manquer!

25 Shares

Difficile d’oublier la date du 6 juin 1944, avec le Débarquement des navires alliés en Normandie. Avec la libération de la France, le nazisme a capitulé. Si beaucoup ne savent pas cependant à quoi pouvait ressembler la vie au quotidien des civils et des soldats, découvrez ces quelques photographies originales et singulières, dont certaines montrent parfois un côté oublié de l’histoire. C’est lors du 60e anniversaire du Débarquement que ce projet fut lancé : récolter des images d’archives (plus de 4300 clichés) prises entre le jour du Débarquement et le mois d’août 1944.

11. Un GI utilise la crosse de son M1 afin de caler un miroir de poche servant pour le rasage (libération de la Basse-Normandie).

À lire aussi : Elle se fait poser enceinte quand un groupe de policiers se place en arrière-plan. La raison est tellement bouleversante!

Le soldat Joseph E. Day porte un chiot, la mascotte du régiment nommé « Invasion ».

10. Hameau de La Vauterie à Saint-Fromond.

Une femme offrant de l’eau aux soldats de la 4ème division blindée, qui traversent Folligny (31 juin 1944).

9. Quatre soldats US inspectent les véhicules neutralisés, deux corps allemands au sol.

Des soldats fêtent la libération d’Argentan devant les ruines d’un office de placement allemand », destiné à enrôler des travailleurs à envoyer en Allemagne Nazie.

8. Le Lieutenant Stockridge Bacchus étanche la soif d’un soldat allemand blessé lors de la libération de Mantes. Derrière le soldat, on voit le Sergent Harril, responsable de la blessure.

Quatre marins de l’US Navy découvrent leurs calottes avec le mot H.E.L.L. inscrit, signifiant ENFER.

7. Voici les barges utilisées par l’armée américaine.

La France est reconnaissante et célèbre la gloire de l’Amérique et de la Liberté.

6. Débarquement des troupes canadiennes à Bernières-sur-Mer (6 juin 1944).

L’infirmière de la France libre, Edith Vézie peint le symbole de la 2ème DB grâce à un pochoir. Il s’agit de la carte de France avec la croix de Lorraine).

5. Les ingénieurs du génie militaire US retirent les barbelés les quais de l’Ancien-Arsena à Cherbourg.

3 infirmières françaises de la Division Leclerc soignent un blessé.

4. 4 soldats alliés prennent la pose avec des véhicules tactiques chenillés allemands capturés. Ces derniers sont téléguidés par fil et équipés de 60 kg d’explosifs.

Des soudeurs-mécaniciens en combinaison de la 705th Ordnance Coy débitent des obstacles anti-chars (hérisson) grâce au chalumeau.

3. Un plongeur en scaphandre

Un GI se lavant les pieds dans son casque

2. Centre d’accueil pour les réfugiés Français à Sainte-Marguerite-d’Elle, une cuisine roulante allemande réquisitionnée afin de préparer leurs repas.

Quatre soldats de la 79th US ID se prélassent à la terrasse d’un café, avec leur bière pression.

1. De la paille disposée au sol du salon d’une luxueuse habitation pour recevoir des réfugiés.

Le drapeau Nazi servant de nappe pour prendre le thé dans un navire US.

Source des photos : Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA

À lire aussi : Voyez pourquoi ce loup sent ce vétéran de la guerre. Incroyable, mais vrai!