Accueil Life Une grand-maman accouche de sa propre petite-fille. La raison: Pour que...

Une grand-maman accouche de sa propre petite-fille. La raison: Pour que son fils et son conjoint deviennent père.

647 Shares

À 61 ans, Cecile Eledge assure être une grand-mère comblée. Elle qui en plaisantant, affirmait ne pas voir d’inconvénient au fait d’être la mère porteuse de son fils et du mari de ce dernier, a franchi un cap. Après un tas d’examens médicaux, les médecins ont conclu qu’elle était en excellente santé.

1. Une naissance miraculeuse

C’est alors qu’est née la petite Uma Louise au Nebraska Medical Center. Elle pesait 2,3 kg. Ses parents, Matthew Eledge et Elliot Dougherty affirment que cette naissance a été possible grâce aux femmes de leur vie, à savoir la mère de Matthew et la sœur d’Elliot. En effet, cette dernière a fait un don d’ovules pour la grossesse, alors que Cécile a été la mère porteuse.

2. Une grossesse contre toute attente

Cécile pensait que les médecins allaient lui annoncé qu’elle n’était pas apte à être la mère porteuse de son fils. Elle déclare : « Mais les médecins ont déclaré qu’il n’y avait absolument aucune raison pour que la grossesse ne puisse pas être menée jusqu’à son terme ». Pendant la grossesse, Cécile affirme avoir fait très attention. Elle a même laissé le café de côté, chose qu’elle n’avait même pas au cours de ses grossesses précédentes.

3. La conception d’Uma

Cécile poursuit : « J’aurais eu un sentiment terrible si quelque chose s’était passé »… « J’ai tout fait comme il fallait. Et vous savez j’aime pourtant vraiment beaucoup mon café ». Pour la conception de la petite Uma, les médecins ont eu recours à la fécondation in vitro avec les ovules de Lea Yribe, la sœur d’Elliot et le sperme de Matthew. Les deux hommes avaient envie de devenir pères depuis plusieurs années déjà. Et c’est au cours d’une banale conversation que cette idée de conception a pris forme.

4. Pourquoi ce choix?

Matthew et Elliot ne voulaient pas payer pour avoir des ovules et une mère porteuse, trouvant cette méthode à la fois froide et formelle. Ils sont donc très contents de la tournure des événements. Matthew a déclaré : « Bien que nous ayons peut-être adopté une approche non conventionnelle, nous avons pu parler du processus et cela a rendu tout encore plus excitant et amusant ».